dimanche 27 juillet 2014

Le départ de mineurs français pour Israël, un « djihadisme républicain » ?



Alors que ladite opération « Bordure Protectrice » continue de se dérouler, que les crimes de guerre et contre l’humanité sont dans le collimateur de l’ONU, plus de 700 jeunes français dont de nombreux mineurs de 16 à 18 ans ont participé au programme de volontariat civil NATI-SAREL dans les bases d'Israël :
http://www.sarelvolontariat.org/index.php/Programmes/programme-special-nati-16-18-ans.html
Ce programme s'adresse aux jeunes de 16 a 18 ans.

samedi 26 juillet 2014

« Israël a le droit de détruire complètement Gaza », affirme un rabbin israélien

Un rabbin israélien a publié un commandement religieux qui indique que la destruction intégrale de Gaza est justifiée si les commandants militaires jugent que c’est nécessaire. Le rabbin Dov Lior est considéré comme un des leaders religieux les plus extrémistes de l’extrême droite religieuse.

Psychanalyse du Juif, mon témoignage, par Chantal Dupille

Mes influences sont multiples. Père bordelais catholique, mère russe juive avec quelques parents orthodoxes, moi-même je suis devenue par hasard protestante (pour mieux protester !), amie préférée Palestinienne Musulmane (son père, enseignant en fac, a conduit toute sa famille au Maroc).

vendredi 25 juillet 2014

UKRAINE / Vol MH17 : Un jeu d’échecs maculé de sang




« Les renseignements et les faits étaient arrangés pour servir la politique. » Tous se rappellent le Mémo de Downing Street, qui dévoilait la « politique » de Bush et de Blair à la veille du bombardement, de l’invasion puis de l’occupation de l’Irak en 2003. La « politique », c’était se débarrasser de Saddam Hussein au moyen d’une guerre éclair. La justification, c’était le « terrorisme » et les armes (non existantes) de destruction massive (ADM), qui avaient « disparu », montées sur des camions, dans les fins fonds de la Syrie. Pour les renseignements et les faits, on repassera. On pourrait voir dans la tragédie du vol MH17, qui s’est transformée, soit dit en passant, en ADM, une rediffusion tordue de la politique impériale en Irak. Pas besoin de mémo cette fois.

jeudi 24 juillet 2014

Le génocide progressif d’Israël dans le ghetto de Gaza

Dans un article de 2006 pour The Electronic Intifada, je définissais la politique israélienne à l’égard de la Bande de Gaza comme un génocide progressif.  JPEG - 68.1 ko  

L’attaque israélienne actuellement en cours contre Gaza indique que cette politique de génocide se poursuit sans relâche. Le terme est important, car il situe pertinemment l’action barbare d’Israël – naguère et aujourd’hui – dans un contexte historique plus vaste.

Ibn Khaldoun avait décrit "le monde arabe" de son temps. Rien n'a changé depuis lors.

Commencée en Tunisie à la fin de 2010, la révolution s’est rapidement propagée à d’autres pays voisins. Appelée « Printemps Arabe », elle a surtout été provoquée par le manque de libertés individuelles, d’expression, de droit à un travail payé décemment, entre autres revendications sociales plus anciennes. Même s’ils ont provoqué la surprise en Occident, les mouvements de protestation politiques ne sont pas nouveaux dans le monde arabe.
L’historien tunisien Ibn Khaldoun (1332 – 1406), dans son autobiographie, relate une histoire tout aussi tumultueuse, celle des sociétés et des émirats où il a servi en tant qu’homme d’état ou haut fonctionnaire, au Maghreb, en Egypte et en Al-Andalus (l’Espagne musulmane).

lundi 21 juillet 2014

La guerre américaine contre la Russie est déjà en cours, par Paul Craig Roberts

Paul Craig Roberts interviewé par la Voix de la Russie le 27 juin 2014
Je rappelle que cet économiste et journaliste paléoconservateur américain a été sous-secrétaire au Trésor dans l’administration Reagan (1981-1982), et est un des pères fondateurs des Reaganomics. Il a également été rédacteur en chef adjoint au Wall Street Journal. Il est l’actuel président de l’Institute for Political Economy (Institut des sciences économiques). Sa vision décape, en général…

dimanche 20 juillet 2014

Le mystère des origines de Bouteflika

Le lieu de naissance du Président algérien est un curieux tabou. Les raisons? Abdelaziz Bouteflika est né à Oujda, au Maroc, ville d’un pays à la fois frère et ennemi.

samedi 19 juillet 2014

Comment les BRICS défient l'Occident

Réunis à Forteleza, la cinquième ville du Brésil, les cinq pays membres des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont mis sur pied une Nouvelle banque de développement (NBD), véritable embryon d’une nouvelle architecture financière internationale et donnant la priorité aux investissements dans les grands projets d’infrastructure.

vendredi 18 juillet 2014

Tunisie : Moncef Marzouki amnistie les terroristes et enterre leurs victimes

Excellente analyse rétrospective de Khaled Boumiza, journaliste de l’ancienne école et de l’ancien peuple ! A lire et à méditer en se rappelant que les Rachid Ammar, Farhat Rajhi, Sihem Bensedrine, Mohamed Abbou, Hamma Hammami et d'autres mercenaires des droits de l'homme assument une responsabilité majeure dans la libération des terroristes et la métastase de cette gangrène. Ce sont eux les vrais martyrs et non guère les casseurs et les incendiaires de janvier 2011.

MH17. Les Ukrainiens voulaient abattre l'avion de Poutine


Un avion de ligne de Malaysia Airlines avec 298 personnes à son bord s'est écrasé, jeudi 17 juillet à Grabovo, un village ukrainien situé près de la frontière russe. Le Boeing 777 assurait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur, pour le compte de la compagnie Malaysia Airlines, qui confirme avoir perdu la trace de son vol MH17. Au même moment et au même lieu, volait l'avion présidentiel russe : Poutine était-il visé ?

jeudi 17 juillet 2014

GAZA : Une nouvelle défaite pour Israël


Tandis que le Cabinet israélien annonçait, dans la journée, qu’il acceptait la proposition d’un cessez-le-feu à l’initiative du gouvernement égyptien, les combattants palestiniens pour la liberté de Gaza continuaient à tirer des roquettes visant la totalité d’Israël.
Une nouvelle défaite pour Israël [Gilad Atzmon]La situation est on ne peut plus claire. Israël recherche désespérément une pause dans les violences. En dépit de ses bravades incessantes et de sa puissance militaire incomparable, Israël n’a ni la capacité militaire ni (surtout) le courage d’aller affronter la Résistance palestinienne sur le terrain.

mardi 15 juillet 2014

Le Manifeste du front populaire de libération de l’Ukraine

Voici sont les principes de base et les objectifs de notre combat. Chaque honnête citoyen et patriote doit les accepter et les soutenir. Nous comptons sur la solidarité internationale et le soutien de tous ceux pour qui les idéaux d’égalité, de démocratie et de justice sociale ne se traduisent pas qu’en paroles mais en faits.
Ensemble – nous vaincrons !

dimanche 13 juillet 2014

Voici pourquoi Israël attaque Gaza

Pour comprendre quelle est une des raisons de l’attaque israélienne contre Gaza il faut aller en profondeur, exactement à 600 mètres sous le niveau de la mer, à 30 Km au large de ses côtes. Là, dans les eaux territoriales palestiniennes, se trouve un gros gisement de gaz naturel, Gaza Marine, estimé à 30 milliards de mètres cubes d’une valeur de milliards de dollars. D’autres gisements de gaz et pétrole, selon une carte établie par la U.S. Geological Survey(agence gouvernementale étasunienne), se trouvent en terre ferme à Gaza et en Cisjordanie.
Le ministre israélien de la défense a confirmé que l’opération militaire visant à "éradiquer le Hamas" a comme objectif de prendre le contrôle des réserves de gaz de Gaza.

samedi 12 juillet 2014

Histoire de l'opposition juive au sionisme et à Israël

Klik op de afbeelding om de link te volgenYakov Rabkin reste perplexe face à la chape de plomb qui s'abat sur toute remise en cause du sionisme en Israël et dans la diaspora. «Le refus d'en débattre me rappelle l'Union soviétique de mon enfance», s'exclame l'historien, professeur à l'Université de Montréal au Canada. Portant la kippa, ce «juif orthodoxe moderne», comme il se qualifie, présentait au Club suisse de la presse Au nom de la Torah, une histoire de l'opposition juive au sionisme [1].

vendredi 11 juillet 2014

Les Néocons français : des sicaires de l'impérialisme et du sionisme


Une série de bouleversements internationaux a fait d’eux les acteurs incontournables de la scène politico-médiatique. Ils sont ceux que les rédactions consultent en priorité pour des événements tels que les crises en Libye et en Syrie, ou récemment la crise ukrainienne.

Le lobby pro-israélien et la politique française

Pascal Boniface est un spécialiste de ce que les Français appellent la « géopolitique ». Sa production a été prodigieuse, traversant une grande variété de sujets. Son dernier livre a été publié en mai, il est intitulé La France malade du conflit israélo-palestinien. Pour ses efforts littéraires dans cette arène, Boniface est passé du statut de commentateur respecté à celui de persona non grata dans les médias du courant dominant.

jeudi 10 juillet 2014

Affaire BNP : les Etats-Unis coupables d’abus de pouvoir, par Michel Rocard


Dans un monde où la nouvelle économie américaine s’est construite sur le pillage, par les Etats-Unis, des droits incorporels et des données personnelles en Europe et où l’antienne n’était pas ennemie de pratiques corruptives, les Etats-Unis de la manifest destiny (« destinée manifeste » qui prête une mission civilisatrice à l’Amérique) et du puritanisme (cette version anglo-saxonne du protestantisme revu par les hommes de loi), prodiguent les sanctions aux entreprises européennes d’une façon de plus en plus effrénée.

mercredi 9 juillet 2014

Le "Calife" Baghdadi est un juif israélien, agent du Mossad

Edward Snowden, l’ancien employé à l’agence national de sécurité américaine,  NSA,   a révélé que les services de renseignement britannique et américain et le Mossad ont collaboré ensemble pour la création de l’EIIL / DAESH / ISIS. Leur calife de pacotille, Abou Bakr al-Baghdadi a suivi une formation militaire intensive  durant une année entière entre les  mains du Mossad.

dimanche 6 juillet 2014

Voici pourquoi et comment Sarkozy a assassiné Kadhafi

Cinquante millions d’euros déboursés par Mouammar Kadhafi pour sa course à l’Élysée, et l’exécution suspecte du colonel, sont autant de cadavres dans le placard de l’ex-président français Nicolas Sarkozy. Ce n’est pas un hasard si l’assaut de l’OTAN contre la Libye a débuté le 19 mars 2011 par un bombardement des chasseurs français sur les forces de Kadhafi, lesquelles étaient sur le point de terrasser les rebelles à Benghazi.

jeudi 3 juillet 2014

LIBYE : Témoignage d'un couple d'Américains ayant vécu l'invasion OTAN+AlQaïda


Joanne et Jimmy Moriarty travaillaient en Libye au moment de l’invasion :"Nous avons une copie d’un accord entre les soi-disant rebelles et le Mossad. L’accord stipule qu’Israël fournira des armes et une formation aux rebelles afin qu’ils s’emparent du pays et qu’en retour Israël obtiendra d’installer une base militaire dans la zone libyenne de la Montagne Verte (Djebel Akhdar)."

mercredi 2 juillet 2014

En 2004, la CIA planifiait le Califat pour 2020



Fin 2004, la CIA déclassifie un rapport dans lequel elle présente un scénario où elle imagine la naissance d’un nouveau califat autour de 2020. Au regard du printemps arabo-musulman auquel nous assistons, ce rapport prend des dimensions autant prophétiques que troublantes…

Alger-Le Caire : nouvel axe de la résistance contre le terrorisme islamiste-impérialiste-sioniste

Jusqu'à ces derniers jours, le principal axe de la résistance face à la triade du terrorisme international est celui constitué par le Hezbollah libanais, la Syrie et l'Iran. L'Algérie, de son côté, était la seule force de résistance au terrorisme en Afrique du Nord. Désormais, une alliance entre Alger et Le Caire est constituée. Ces deux capitales ont convenu de coordonner leurs efforts face au péril terroriste et aux actes d’hostilité qui ont démembré la Libye, semé le chaos en Syrie et en Irak, et clochardisé la Tunisie.

mardi 1 juillet 2014

Abou Bakr al-Baghdadi, Calife de “l’Etat islamique”

L’appellation Etat islamique en Irak et au Levant (ou pays de Cham) disparaît. Dans un communiqué lu hier, premier jour du mois de Ramadan, le cheikh Abou Mohammed al-Adnani, porte-parole de l’EIIL (ou Daash), a annoncé le rétablissement du califat sous le nom d’Etat islamique et la désignation d’Abou Bakr al-Baghdadi comme calife, c’est-à-dire chef de la communauté musulmane au plan mondial. Voici les extraits du texte fondateur de ce Califat dictatorial, fasciste, raciste et totalitaire. Une honte pour tous les arabo-musulmans. Pauvre Allah ! on lui fait promettre n'importe quoi ! Lisez donc.