dimanche 30 avril 2017

Avertissement sino-russe: notre première riposte à une attaque nucléaire causerait la mort de 70 millions de personnes en Occident et en 6 heures



Un sombre rapport du ministère de la Défense (MoD) russe, circulant dans le Kremlin le 27/04/2017, indique que le haut commandement des forces de l'aérospatiale russe (HCAF) et de la Commission militaire centrale de Chine (CMP) sont parvenus à un accord sur la liste des cibles de la première frappe (nucléaire) contre l'Occident après que des preuves ont été révélées que les États-Unis se préparent secrètement à une attaque nucléaire surprise contre la Chine et/ou contre Moscou.

vendredi 28 avril 2017

USA. Trump et le Pentagone en guerre contre le "Deep State" de la CIA



Le ministère américain de la Défense (DoD / Pentagone) a finalisé la prise en main totale du gouvernement américain. Il est maintenant en « mode plein combat » pour son prochain assaut contre ses ennemis du « Deep State » qui, de son côté, mène actuellement la guerre contre le président Donald Trump. Les experts russes redoutent que cette guerre interne américaine ne débouche sur une conflagration nucléaire généralisée.

jeudi 27 avril 2017

French Pedogate : les liens entre Macron et le réseau pédocriminel américain

Comme nous l’affirmions dans un précédent article [1], Emmanuel Macron est compromis avec le réseau pédocriminel international, ce que nous soupçonnions dès que Julian Assange avait fait état d’informations intéressantes qu’il détiendrait, à propos du candidat à la présidence de la république dite française. Nous avons découvert de nouveaux éléments qui semblent attester des liens très étroits entre le poulain des Rothschild, sodomite patenté Macron et l’organisation éclaboussée outre-atlantique par le scandale du Pizzagate.

mercredi 26 avril 2017

Pourquoi Washington est terrifié par la Russie et la Chine



Le partenariat stratégique russo-chinois, qui unit ceux que le Pentagone définit comme les deux « menaces N°1 » à l’Amérique, n’est pas consigné dans un traité formel signé en grande pompe – et un défilé militaire pour l’accompagner.

Il est enveloppé dans de subtiles couches de sophistication, et il n’y a aucun moyen d’apprendre les termes secrets sur lesquels Pékin et Moscou se sont accordés, au cours des innombrables rencontres de haut niveau entre Poutine et Xi Jinping.

Aux pays d’Inch’Allah, il n'y a que du "bla-bla-bla"


Inch'allah est une expression arabe composée de trois mots, qui signifie en français : “Si Dieu le veut”. Inch’allah est l’expression la plus utilisée dans le discours de nouvelles générations de Maghrébins "islamisés" au sens wahhabite, c'est-à-dire crétinisés. Dans le nouveau discours algérien ou tunisien, qu’il soit politique, social, scientifique ou culturel, après chaque phrase on entend sonner : “Inch’allah” !

mardi 25 avril 2017

Macron est il un agent de la CIA ou du MOSSAD ?

Je vous enjoins de lire l'article qui suit. C'est une théorie qui, d'après l'ascension fulgurante de Macron, tient la route. Seule une révélation de wikileaks pourrait étayer cette thèse. A voir d'ici les semaines à venir, donc. 
Avertissement : Cette publication est longue. Ne ratez pas sa lecture car elle  vous explique comment Macron a pu arriver, en une dizaine d’années, dans les plus hautes sphères de la République, comment sa stratégie politique d’alliance gauche-droite et son programme économique néolibéral ont été décidés ailleurs qu’en France. Cet article est le fruit de recherches et d’analyses. Il fait référence à des travaux universitaires dont vous trouverez les indications en bas de page. Il est quasiment impossible d’écrire aujourd’hui sur la CIA sans se faire traiter de complotiste. Cela arrange beaucoup de gens et particulièrement ceux qui sont visés. Cet article n’est en aucun cas complotiste ou confusioniste. Tout est vérifiable, point par point, y compris la mise en synergie des éléments.   Bonne lecture.

USA. Un gouvernement d’imbéciles. Des présidents criminels de guerre


C’est devenu embarrassant d’être un Américain. Notre pays a connu successivement quatre présidents criminels de guerre. Clinton a lancé deux fois des attaques militaires contre la Serbie, ordonnant deux fois à l’OTAN de bombarder la Yougoslavie, en 1995 et en 1999, ce qui constitue deux crimes de guerre pour Bill. George W. Bush a envahi l’Afghanistan et l’Irak et attaqué des provinces du Pakistan et du Yémen depuis les airs. Cela correspond à quatre crimes de guerre pour Bush. Obama a utilisé l’OTAN pour détruire la Libye et a envoyé des mercenaires pour détruire la Syrie, commettant ainsi deux crimes de guerre. Trump a attaqué la Syrie avec des forces étasuniennes, devenant ainsi un criminel de guerre, dès le début de son mandat.

samedi 22 avril 2017

La Turquie kémaliste et l'Arabie Saoudite créées et dominées par les juifs Dönmeh

Le support apporté par la Turquie et l'Arabie Saoudite aux terroristes islamistes, dont Daech et al-Nosra, se comprend mieux si nous nous rappelons l’explication historique de Wayne Madsen de 2011, que nous reproduisons ci-dessous.

Violence : la leur et la nôtre

« Je ne comprends pas toute la sensiblerie autour du recours au gaz. Je suis fortement favorable à l’utilisation de gaz toxique contre les tribus non civilisées. Cela répandrait une sacrée terreur ». Winston Churchill, 1920, au sujet du soulèvement en Irak. Londres. 
C’est une vieille conception coloniale que la violence des armées impériales devait bien avoir une part de Lumières derrière elle, alors que celle du monde plus sombre était motivée par le messianisme, le tribalisme, le millénarisme ou d’autres conceptions irrationnelles d’un autre âge.

vendredi 21 avril 2017

Commedia dell'arte. Un Donald, ça "trumpe" énormément



Si les temps que nous vivons sont exaltants et dangereux, ils comprennent aussi leur lot d'invraisemblables pitreries et de retournements saugrenus.
A tout seigneur (saigneur ?) tout honneur, Trump semble véritablement avoir appris l'art de la pirouette chez le Sultan [alias le Derviche Tourneur]. Plutôt que d'enquêter sur de supposées relations avec le Kremlin, il faudrait vérifier si le Donald n'a pas fait un petit séjour du côté d'Ankara avant son élection... Quel tournis, mes aïeux ! Dans la continuité de ses déjà nombreuses trahisons de promesses électorales, le blond occupant de la Maison blanche nous a sorti deux as, pour le meilleur et pour le pire d'ailleurs.