dimanche 26 février 2017

L’effet Trump : la CIA perd ses meilleurs espions arabes



Des agents qui ont infiltré des groupes comme l’État islamique et al-Qaïda menacent de quitter l’agence américaine en raison du « parti pris idéologique » de Donald Trump.
La CIA est confrontée à une perte potentiellement handicapante de renseignements humains sur les groupes militants étrangers parce que certains de ses meilleurs espions sur le terrain ne sont pas disposés à travailler pour l’administration du président américain Donald Trump, a appris Middle East Eye.

Trump démantèle un réseau islamiste introduit par les Démocrates au Congrès US



Le Ministère de la Justice américain demande au président Donald Trump d’approuver un mémorandum appelant à l'arrestation immédiate pour trahison de presque tous les hauts responsables du parti Démocrate, dont l'ancien président Bill Clinton et sa femme Hillary, ainsi que deux douzaines de membres démocrates de la Chambre des Représentants, tous impliqués dans un réseau d’espionnage islamiste au sein du Congrès.

samedi 25 février 2017

Une stratégie Trump / Netanyahu? US évacuant les commandants ISIS de Tal Afar



L'Irak accuse les États-Unis de continuer à larguer armes et approvisionnements à ISIS, et de tenter de sauver les commandants d'ISIS, accompagnés de leurs conseillers israéliens, qui sont des agents du Mossad.

Syrie : Le nouveau Pacte de Bagdad et le nouveau Plan de Trump en prévision de Genève 4



Des agresseurs qui s’emploient à ressusciter « le Pacte de Bagdad » comme l’explique Madame Bouthaïna Chaabane, conseillère politique du Président Bachar al-Assad, dans son article de ce 20 février, publié par le quotidien syrien Al-watan.

Le miracle militaire de la Russie en Syrie. Comment Moscou a contré l'hégémonie mondiale de Washington



Une paix permanente est encore loin pour la Syrie - s'il vous plaît, ne mentionnez même pas Genève, elle nous donnera des crampes à l’estomac - mais il y a un revers positif à cette guerre génocidaire menée et fabriquée par l'Occident contre le peuple syrien : la Russie a mis fin à l'hégémonie mondiale de Washington. De plus, cette guerre a permis à la Russie d'améliorer ses capacités militaires et technologiques, ce qui ne peut qu'être bénéfique pour la paix mondiale. Avec 10% du budget militaire américain, les Russes réussissent à mieux utiliser leurs capacités et ils le démontrent en Syrie et ailleurs.

vendredi 24 février 2017

Syrie. Trump ordonne à la CIA d'arrêter tout soutien aux terroristes islamistes



Le président Donald Trump, en tant que commandant en chef, a ordonné à la CIA d'arrêter tout soutien aux militants de l'ISIS en Syrie.

Le président Trump lance l'enquête sur le réseau pédophile des élites de Washington




Le président Trump a annoncé mardi une enquête fédérale sur le scandale de la pédophilie Pizzagate impliquant le trafic d'êtres humains et a promis d'aider à mettre fin aux "horribles crimes".

Syrie – Erdogan, le "derviche tourneur", poignarde dans le dos ses alliés



Il y a deux nouveaux développements sur le front syrien. L'État islamique a soudainement changé de tactique et le président turc Erdogan a de nouveau modifié sa politique. Le voilà maintenant qu'il établit un partenariat avec ISIS/Daech, et "poignarde dans le dos" ses amis d'hier, la Russie et l'Iran.

jeudi 23 février 2017

Poutine ne sourit plus du tout



Le problème abordé ici concerne la situation politique russe essentiellement, et nullement la pseudo-”politique russe” de Trump, qui n’est aujourd’hui qu’un faux-semblant accessoire. (Comme nous l’écrivons dans notre chapeau/abstract :“Le problème de Trump, plus que jamais en posture d’affrontement avec l’establishment [le Système] est que son front principal est intérieur et que sa “politique extérieure” est devenue un instrument tactique pour cette bataille intérieure”.)

Général DELAWARDE : Voici comment Israël contrôle les USA, la France, et les autres pays occidentaux



L’étude des relations bilatérales des trois pays (USA / Russie / Israël), pris deux à deux, est très intéressante car ces relations conditionnent et expliquent bon nombre d’événements géopolitiques majeurs qui agitent la planète aujourd’hui.